Les 3 meilleurs nouveaux livres audio à écouter en août

ParKatherine A. Pouvoirs 2 août 2021 à 14h00 EDT ParKatherine A. Pouvoirs 2 août 2021 à 14h00 EDT

« Lieutenant Dangerous : Un mémoire de la guerre du Vietnam »

Jeff Danziger est un caricaturiste politique primé et maître de la perspective expressive décalée de la folie politique. En 1967, il a été arraché du Vermont à l'âge de 24 ans et enrôlé dans l'armée. Espérant que la guerre serait bientôt terminée (comme promis), il s'est consacré à éviter le déploiement au Vietnam. Après une formation de base, il passe un an en école de langues, puis en formation d'officier. Toujours la guerre au sol, et il a été envoyé au Vietnam en tant qu'officier de l'artillerie, sa formation linguistique maintenant hors de propos. Au cours de son année dans le pays, il a été témoin d'une incompétence, d'une stupidité, d'une irrationalité, d'un gaspillage et d'une vanité mortelle vraiment surréalistes. Les détails sont presque incroyables, parfois mordants, parfois déclenchants de colère. Dantziger lit ce livre important , sa voix et ses manières sont celles d'un professeur doué - en effet, il a enseigné pendant 10 ans après son retour. Et la leçon du Vietnam ? Ce que les Américains ont appris par la conclusion peu glorieuse de la guerre, nous dit-il, n'est pas qu'il existe des limites prouvables aux solutions militaires. Ils ont appris que l'échec pouvait être ignoré. (Steerforth, Unabridged, 5¾ heures)

Erika Henningsen et Kyle Selig

Les meilleurs livres audio de l'année dernière, selon nos lecteurs



'Coureur'

couverture de la soirée électorale cbs 2016

Il s'agit du quatrième volet de la série de Tracy Clark avec Cass Raines, un ancien flic des homicides devenu enquêteur privé, mais il se débrouille tout aussi bien tout seul. C'est une nuit extrêmement froide à Chicago lorsque Cass rencontre Leesa Evans, toxicomane en convalescence, et accepte de retrouver sa fille de 15 ans, Ramona, qui s'est enfuie d'un foyer d'accueil. La police est sur l'affaire, mais Leesa et Cass, toutes deux noires, savent que les filles pauvres et fugueuses comme Ramona ne sont pas prioritaires dans les enquêtes sur les personnes disparues. L'intrigue complexe et la distribution variée s'étendent pour inclure le propriétaire du foyer d'accueil, un exploitant anxieux d'une agence de placement d'enfants, un ex-flic peu précis, un couple de religieuses à la volonté de fer, un protecteur charismatique des enfants des rues, un employé de restaurant souffrant d'un handicap mental, propriétaire d'une confiserie, un ou deux ex-détenus et des membres du département de police de Chicago. Il apparaît bientôt que la trahison est en marche - mais à qui ? Et dans quel but ? Les ingrédients de base du roman sont familiers, mais le rythme et le scénario de Clark sont superbes, tandis que la narratrice Shari Peele améliore l'histoire avec sa voix fine et grave et son agilité dans le rythme de la parole. (HighBridge, version intégrale, 9h15)

« Empire of Pain : L'histoire secrète de la dynastie Sackler »

L'histoire de la publicité continue sous la publicité

L'enquête de Patrick Radden Keefe sur la famille Sackler est un modèle de reportage méticuleux et approfondi ; c'est aussi une chaudière à sang. Riche grâce à Purdue Pharma et célébrée pour son soutien généreux aux arts, la famille Sackler est devenue notoire pour avoir contribué à favoriser l'épidémie d'opioïdes qui a tué des centaines de milliers d'Américains. Keefe expose le génie de la famille pour combiner médecine et marketing. Arthur Sackler a promu le Valium et le Librium de Roche comme non addictifs. Plus tard, son neveu Richard a utilisé des tactiques similaires pour persuader les médecins qu'OxyContin est un analgésique moins addictif que les autres produits opioïdes. Aussi rapide qu'un thriller, le livre couvre un territoire immense, y compris les échecs des responsables de la Food and Drug Administration, les yeux fermés des dirigeants de Purdue sur les moulins à pilules et la dextérité de la famille à garder son nom hors de son entreprise tout en diffusant son renommée en tant que généreux mécène des institutions culturelles. Keefe raconte le livre dans un baryton fort et clair, une voix de procureur remarquablement adaptée pour détailler ce dossier honteux de cupidité, de mensonge, d'arrogance, d'insensibilité, de corruption et d'hypocrisie. (Random House, version intégrale, 18 heures)

Katherine A. Pouvoirs examine des livres audio chaque mois pour The CBW.

Livres audio

Un mot à nos lecteurs

Nous participons au programme d'associés d'Amazon Services LLC, un programme de publicité d'affiliation conçu pour nous permettre de gagner des honoraires en nous connectant à Amazon.com et aux sites affiliés.

alton brown bon mange rechargé
CommenterCommentaires GiftOutline Gift Article Chargement...