5 meilleurs livres de photographie de 2013

AMETSUCHI

Par Rinko Kawauchi (Ouverture)

Le nouveau livre de Kawauchi, dont le titre combine les caractères japonais signifiant ciel et terre, est une exploration de la relation entre l'homme et le temps. De grandes images de paysage d'une technique agricole traditionnelle de brûlage contrôlé se succèdent, illustrant les qualités destructrices et rajeunissantes du feu. Des images abstraites et silencieuses de constellations lointaines brisent le flux d'images de feu et font allusion au rôle que joue l'humanité dans le monde. Le travail magnifique et stimulant de Kawauchi exige des visionnements répétés pour bien saisir ce qui est dit, mais cela en vaut la peine.



GRIS LA MONTAGNE ENVOIE

Par Bryan Schutmaat (Silas Finch)

Schutmaat a passé ces dernières années à documenter les petites villes à flanc de montagne de l'ouest américain, leurs habitants et les effets de l'exploitation minière sur eux. Les portraits francs de ceux qui ont ou non abandonné leurs rêves se fondent apparemment dans des paysages de ruine et de destruction. Le livre est un témoignage de la puissance de la photographie couleur, mélangée à une esthétique documentaire. Schutmaat peint cette histoire tragique avec dignité et beauté.

SAINTE BIBLE

Edité par Adam Broomberg et Oliver Chanarin (MACK)

Sous la direction de l'idée du philosophe Adi Ophir selon laquelle Dieu se révèle à travers la catastrophe, Broomberg et Chanarin créent leur propre bible qui explore la représentation visuelle du conflit et la relation entre la foi et la violence. Aussi agressif que provocateur, ce livre fonctionne comme un objet d'art et un document religieux. Indépendamment de sa foi personnelle ou de son absence, il y a quelque chose à apprendre et à expérimenter dans ces pages.

JARDIN DES IRIS

Par John Cage, Hans Seeger et William Gedney (Petit Champignon Brun)

La subtilité du hasard et l'invitation à l'expérimentation réunissent cette collaboration littéraire visuelle : un design impeccable de Hans Seeger, des histoires de John Cage et des images de William Gedney. Les pages, simplement pliées en place, permettent aux lecteurs de supprimer et de réorganiser les histoires et les images en de nouvelles créations de leur propre imagination, transformant les fins en débuts.

PARFOIS JE NE PEUX PAS SOURIRE

Par Piergiorgio Casotti (Conçu par 3/3 ; auto-édité)

Le voyage de Casotti nous amène à l'est du Groenland, où il a photographié des communautés inuites et a exploré pourquoi la région a le taux de suicide juvénile le plus élevé au monde. Des paysages austères associés à des adolescents confrontés à l'ennui, à l'isolement et à la violence rassemblent cette histoire tragique. Les émotions sont vives en voyant ces enfants se battre entre eux. Ses photos peuvent être difficiles et déconcertantes, mais leur présentation de l'histoire universelle des épreuves de la vie vaut la peine d'être vécue.