LE PENDULE ET LE NUAGE TOXIQUE : L'évolution de la contamination par les dioxines par Thomas Whiteside

Whiteside utilise le pendule comme métaphore, mais le nuage toxique était réel. Le 10 juillet 1976, dans une usine chimique près de la ville de Seveso, en Italie, s'est produit un accident impliquant un herbicide communément abrégé en 2,4,5-T. Une explosion a projeté un nuage contenant un contaminant chimique extrêmement toxique associé au 2,4,5-T et appelé dioxine. Ce nuage toxique s'est installé sur quelque 700 acres habités par environ 5 000 personnes, transformant un accident industriel mineur en une catastrophe environnementale majeure.

Selon Thomas Whiteside, aucun responsable ne s'en tire bien sur la manière dont la catastrophe a été gérée. L'entreprise chimique (ICMESA) a attendu deux semaines avant de reconnaître une contamination par la dioxine suffisante pour justifier l'évacuation de tous les habitants des zones les plus gravement touchées.

Avec un détachement presque clinique, Whiteside raconte ses deux visites à Seveso et ce qu'il a observé : le déracinement tragique de 739 personnes de leurs maisons ; les cas très répandus de cloracne, lésions cutanées ressemblant à des brûlures, « la marque certaine de l'empoisonnement à la dioxine », qui ont particulièrement touché les enfants ; la peur des malformations fœtales qui a conduit de nombreuses femmes à demander et à recevoir l'autorisation de l'Église catholique pour les avortements thérapeutiques ; les efforts de nettoyage sans précédent ; et les conséquences économiques tragiques pour la population.



De nombreux lecteurs se souviendront que le 2,4,5-T était l'herbicide appelé « Agent Orange » qui a été largement pulvérisé par l'armée américaine sur le Sud-Vietnam. Les scientifiques biologistes étaient alors, et sont maintenant, profondément préoccupés car des résidus de la dioxine hautement toxique semblent être entrés dans la chaîne alimentaire humaine. Et il existe des preuves d'accidents industriels dans de nombreux pays suggérant que la dioxine est cancérigène et qu'elle peut causer des dommages au foie, des malformations congénitales et des fausses couches.

Whiteside conclut que la question du 2,4,5-T est « une sorte de pierre de touche réglementaire concernant les mesures de contrôle appropriées et permanentes qui doivent clairement être prises pour réduire ou éliminer le flux de ces substances toxiques dans notre environnement ». (Yale, livre de poche, 4,95 $, tissu 15 $)